AutoMoto Pièces de rechange automobiles Comment savoir s’il faut changer les balais essuie-glace ?

Comment savoir s’il faut changer les balais essuie-glace ?

Les balais d’essuie-glace sont des éléments d’usure de la voiture qu’il est primordial de remplacer régulièrement. Des balais fatigués peuvent en effet grandement altérer la visibilité et la sécurité en conduite par temps de pluie. Mais quand est-il réellement nécessaire de les changer ? Voici les signes détaillés qui doivent vous alerter.

Comment savoir s’il faut changer les balais essuie-glace ?插图

 

Des traces et rayures visibles sur le pare-brise

L’indicateur le plus évident qu’il est temps de changer ses balais est l’apparition de traînées, traces et rayures laissées sur le pare-brise après le passage de l’essuie-glace. Cela signifie que le caoutchouc frotte directement sur le verre au lieu de le nettoyer correctement. Les microrayures créées perturbent la vision du conducteur.

Des zones sèches en bas ou sur les côtés du pare-brise

Avec l’usure, le balai n’épouse plus correctement la courbure du pare-brise. Il en résulte des zones non ou mal essuyées, souvent en bas ou sur les côtés selon la déformation du balai. L’essuyage devient alors hétérogène. Un changement s’impose pour retrouver un nettoyage uniforme.

Un crissement ou frottement anormal en fonctionnement

Des bruits de crissement, frottement ou raclement inhabituels lors du balayage sont révélateurs d’un contact direct du caoutchouc usé sur le verre. Au lieu de glisser, le balai accroche et frotte, produisant ces bruits désagréables qui doivent vous alerter.

De la gomme qui commence à se décoller ou s’effilocher

Inspectez de temps en temps l’état de la gomme de vos balais. Si vous constatez qu’elle commence à se déliter, à s’effilocher, à se fissurer ou à se décoller par endroits, c’est le signe d’une dégradation avancée. Des morceaux peuvent même se détacher.

Une perte d’élasticité du caoutchouc

Testez manuellement la souplesse de la gomme en appuyant puis relâchant le caoutchouc. S’il ne reprend pas sa forme initiale, l’élasticité diminue, signifiant que le matériau s’est rigidifié. Un balai neuf sera beaucoup plus souple.

Le caoutchouc reste durablement durci

Par temps froid, il est normal que le caoutchouc des balais durcisse temporairement. Mais s’il reste rigide en permanence et semble ne plus épouser les courbures du pare-brise, ses propriétés se sont détériorées et un remplacement doit être effectué.

L’apparition de fissures ou craquelures

Inspectez régulièrement la surface de la gomme des balais. Toute fissure, craquelure ou déchirure qui apparaît constitue un point de fragilisation du caoutchouc. Même petites, ces détériorations ont tendance à s’aggraver rapidement.

Une durée d’utilisation de plus d’un an

Même sans signe visible d’usure, il est recommandé de changer ses balais au minimum une fois par an. Au-delà, on s’expose à une dégradation de performance non détectable à l’œil nu. Un remplacement annuel est un bon réflexe.

Un kilométrage supérieur à 20 000 km

Si votre véhicule a parcouru plus de 20 000 km depuis le dernier changement de balais, une usure mécanique liée aux frottements sur le pare-brise s’est très probablement produite. Ce kilométrage important doit vous rappeler à changer les balais.

Une utilisation dans des conditions difficiles

L’exposition fréquente à des conditions climatiques rudes (chaleur, grand froid, pluie intense, neige) use plus rapidement les balais. La pollution et les projections de débris routiers sont aussi des facteurs d’usure accélérée.

Conclusion

En contrôlant régulièrement l’état de vos balais, et en repérant l’apparition de ces signes, vous saurez identifier le bon moment pour effectuer le remplacement du balai essuie-glace. N’attendez pas qu’ils soient complètement usés pour les changer ! C’est une question de sécurité.

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post